Chouchoutez votre microbiote intestinal, il vous le rendra !

Saviez-vous que votre équilibre physiologique et psychologique est grandement influencé par la bonne forme de votre écosystème intestinal et notamment, par celui de votre microbiote intestinal ?

De quoi votre écosystème intestinal est-il composé ? Il comprend :

  • une paroi intestinale qui est formée d’une muqueuse, couche unique de cellules nommées entérocytes, reliées entre elles par des jonctions intercellulaires appelées jonctions serrées. Cette muqueuse est recouverte d’une double couche de mucus, qui la protège. L’ensemble forme une barrière fonctionnelle à perméabilité sélective, qui permet les échanges entre le milieu extérieur et votre milieu intérieur. Le passage des nutriments est permis. L’accès à la circulation sanguine et lymphatique des agents indésirables est limité.
  • le système immunitaire intestinal qui renforce cette action protectrice.
  • le microbiote intestinal qui est un ensemble de microorganismes (bactéries, virus, champignons, archées, parasites) hébergés par l’intestin grêle et le côlon. Propre à chaque individu et tolérée par son système immunitaire, cette flore intestinale est située entre le mucus et la lumière intestinale l’espace intérieur circonscrit par les parois de l’intestin, où transitent les aliments. Elle remplit plusieurs fonctions physiologiques essentielles à votre santé. Sa composition évolue en fonction de votre âge. Elle est le reflet de votre alimentation et de votre hygiène de vie.

« Toute maladie commence dans les intestins » selon Hippocrate

A l’état sain, votre microbiote intestinal est diversifié et vit en synergie avec vous. Vous êtes en eubiose : il existe un équilibre entre les bactéries commensales du microbiote, hôtes habituels sans dommage pour votre organisme, et les bactéries pathogènes, qui provoquent des maladies.

Toutefois l’altération quantitative, qualitative et fonctionnelle du microbiote intestinal est possible. Vous êtes alors en dysbiose.

Ce déséquilibre entre « bons » et « mauvais » microorganismes perturbe la barrière intestinale, favorise la sécrétion accrue de protéines qui régulent l’ouverture des jonctions serrées entre les entérocytes. Cet excès induit l’hyperperméabilité intestinale (ou leaky-gut syndrom). Celle-ci rend possible le passage de toxines bactériennes, mais également une probable translocation vers les organes voisins, voire le cerveau, qui peuvent s’enflammer.

Il me paraît opportun de vous indiquer qu’une analyse scientifique de votre microbiote intestinal est possible. Ce dispositif met en lumière la perte de diversité de votre microbiote intestinal. Celle-ci est notamment observée lors de pathologies chroniques métaboliques, telles l’obésité ou le diabète de type 2, ou de pathologies inflammatoires, telles les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI).
Cet outil d’analyse du microbiote intestinal enrichit l’étude de votre terrain et permet d’affiner les conseils personnalisés en hygiène et qualité de vie que je prodigue.

Une alimentation saine, une bonne hygiène psycho-émotionnelle et une activité physique régulière participent, en effet, à la bonne forme de votre écosystème intestinal. Prenez soin de lui, il vous le rendra !

Laisser un commentaire

Consent management powered by Real Cookie Banner