C’est quoi un bilan de vitalité ?

La démarche naturopathique débute toujours par un bilan de vitalité, que l’on peut comparer, en quelque sorte, à un partage de données objectives et subjectives, doublé d’une investigation digne d’un détective. Destinée à apprécier le niveau de votre énergie et de vos ressources vitales, c’est une approche systémique de votre bien-être.

Durant cette interaction d’environ ± 90 minutes, la naturopathe :

  • observe plusieurs paramètres, dont votre constitutionVoici la classification des constitutions qui, selon Hippocrate, traduisent votre capital santé et vos caractéristiques innées, héritées de vos aïeuls : lymphatique, sanguin, bilieux, nerveux. Elles vous prédisposeraient à certains troubles fonctionnels. ;
  • écoute activement le récit de votre parcours de vie ;
  • prend en compte votre mode de vie et votre environnement ;
  • considère les forces et les faiblesses de votre terrain depuis votre conception jusqu’à ce jour ;
  • met en lien toutes vos dimensions (physique, psycho-émotionnelle, socio-culturelle, énergétique et spirituelle) ;
  • recherche la « cause de la causeLe concept de « causalisme », recherche de la cause primaire des troubles qui amènent à consulter un·e naturopathe, est un des 5 piliers fondamentaux de la naturopathie. » des troubles dont vous lui aurez fait part ;
  • recueille vos besoins et vos contraintes et vous aide à définir votre objectif d’accompagnement naturopathique.

Utilisant un protocole et ses propres outils, la naturopathie s’intéresse essentiellement à votre personne et à votre bien-être. Le bilan de vitalité naturopathique se veut également pédagogique. Il n’est ni un check-up, ni un diagnostic médical. Seul un médecin peut, en effet, identifier et traiter une maladie.

A l’issue du bilan de vitalité, la naturopathe ne formule pas une ordonnance, mais des conseils individualisés en hygiène et en qualité de vie.

Laisser un commentaire

Consent management powered by Real Cookie Banner